Jean-Philippe Muvien

Compagnon de route de Daniel Humair et bien d'autres, J.-P. Muvien nous présente son parcours et ses nombreuses activités...

Comment êtes-vous devenu musicien ? Vous rappelez-vous de votre premier disque ?

Je suis devenu musicien par passion ! En effet mon entourage écoutait beaucoup de jazz et à douze ans j’écoutais Wes Montgomery, Olé de Coltrane et je sentais de manière inexplicable que j’étais attiré vers ces courants mais aussi vers les sonotités distordues des groupes de rock . Au tout début, j’essayais d’imiter le jeu en distortion des guitaristes de rock mais aussi le son feutré de Wes…. Ce n’était pas gagné !

Quelles sont les musiciens et les expériences qui vous ont marqué ?

Parmi les souvenirs marquants dans ma vie, et dans l‘ordre chronologique, j’ai été très vite attiré par la musique de John Coltrane et la "magie" environante de son univers. J’ai écouté tous ses disques et chaque année j’attendais la sortie d’une nouvelle bande ou d’un coffret avec des versions inédites (de Mft par exemple). Par la suite j’ai joué en concert avec l’Eglise Saint John Coltrane de San Francisco. Ce fut une très grande rencontre basée sur le partage et le respect autour de la musique de Coltrane. Un ami à moi a organisé un concert avec François Jeanneau qui a été l’occasion pour moi d’envisager de presenter le concours du CNSM de Paris où j’ai rencontré Daniel Humair.

La rencontre avec Daniel Humair semble avoir joué un rôle important dans votre parcours, ainsi que le passage par le département jazz du CNSM ?

Au CNSM, j’ai rencontré beaucoup de musiciens. J’ai aussi travaillé plusieurs années avec Daniel Humair en ensemble musical et à la batterie. Daniel, fort de son experience et de son recul sur la musique est un grand professeur car il sait tout de suite orchestrer un ensemble musical. Aussi, j’ai le sentiment qu’il m’a transmis des codes et un savoir au plus près de la musique Jazz. Ce sera peut-être à moi plus tard de transmettre ce savoir. C’est un grand cadeau, musical et humain.

Daniel Humair et Jean-Paul Celea forment une rythmique qui paraît idéale...

En effet, c’est une rythmique exceptionnelle ! J’ai simplement à proposer mes notes et idées sur le groove et la musicalité qui s’en dégage.

Votre musique semble faire le lien (pour faire très très vite !) entre le be-bop et le free jazz. Avez-vous cherché volontairement à effectuer une synthèse ? Est-ce le fruit d'une recherche consciente ?

En réalité je m’interesse à tous types de musique. Je cherche en permanence le côté piquant ou excitant de ce que j’écoute et je ne me limite à aucun style. Les arts comme le cinéma, la littérature, la peinture, sont de grandes sources d’inspiration au quotidien. Pour en revenir à la musique, il y a bien souvent un point commun entre tous les "styles" de jazz : le swing et le tempo !

La composition semble être une part prépondérante de votre activité musicale ?

En effet je compose de la manière suivante : je puise dans mes diverses expériences et dans l’instant. J’ai souvent des idées musicales en rapport à un moment, une situation, une expérience humaine, un personnage, etc. Ainsi j’écris une phrase mélodique, une idée rythmique, un titre de morceau. Il m’arrive de finir une composition d’un trait ou d’y revenir plus tard. Je co-compose aussi beaucoup avec Daniel Humair dans un esprit d’enrichissement mutuel.

Comment voyez-vous le jazz actuellement ? Quelles directions voyez-vous se définir dans l'avenir ?

Le jazz est une musique d’avenir, qui n’est pas figée dans le temps ! Le jazz se nourrit de beaucoup d’autres musiques. Je pense qu’il faut chercher dans l’instant autant que possible, enregistrer, multiplier les experiences et laissons venir les répercutions futures.

Vous avez créé votre propre label. Concevez-vous cette activité comme complémentaire à celle de musicien ? Était-ce un besoin, une envie ?

J’ai non seulement créé mon propre label, Allgorythm (www.allgorythm.com), mais aussi ma propre boutique de vente de CD/DVD sur internet (www.boutiquejazz.com). Avec la boutique, qui contient des milliers de références en jazz et musiques proches, nous répondons à la fois aux mélomanes, spécialistes de jazz ayant une recherche bien précise et pointue, mais aussi au grand public. Par exemple nous vendons tous les CD/DVD du label Winter and Winter, la plupart des disques Tzadik (avec plus de 90 disques différents de John Zorn), le disque introuvable de Marc Ducret en trio Live en Pologne (2006) qui n’est pas distribué dans le commerce . Nous sommes bien parti pour vendre les disques du label Screwgrun de Tim Berne. Nous sommes heureux de proposer au public des disques que l’on ne trouve que chez nous (ou difficilement ailleurs) car nous pensons que beaucoup de ces disques réclament une attention particulière. De plus, faisant de la musique, je me sens très proche des musiciens, de leurs travaux et de leurs recherches. Nous proposons toutes les nouveautés récentes ou à paraître au meilleur prix possible et aussi les disques des principaux labels actuels (Blue Note, Cam, Ecm, Diw, Label Bleu, Minium, Leo, Victo, Universal, Enja, Esp …et des dizaines d’autres). Au public, qui souhaite découvrir le jazz (nous sommes disponibles par mail (contact@allgorythm.com) pour répondre aux diverses questions, recherches de disques, conseils..etc) Nous avons aussi nos petits plus : port gratuit en France Métropolitaine à partir de 25 euros, etc.

Le label fonctionne sur le même principe : proposer des disques en production ou en ditribution avec des artistes actuels : Daniel humair, Louis Sclavis, Jean-Paul Celea, Kevin Hays, Bill Stewart, Doug Weiss, John Hollenbeck, Chris Speed, Theo Bleckmann, Drew Gress, etc. Nous travaillons avec de bons disributeurs, notamment en France avec Abeille Musique qui réalise un bon travail sur nos références.

J’ai réalisé cette boutique et ce label par conviction et nous travaillons en équipe. Cela me permet d’avoir tout le temps nécessaire pour mon metier de musicien et de réaliser bon nombre de concerts sans aucun changement.

Qu' écoutez-vous en ce moment ?

Allan Holdsworth, Keith Jarret, Steve Swallow, Boards of Canada, Howard Shore / Ornette Coleman, Joe Pass, Jen Johanson, Kurt Rosenwinkel etc..

Votre dernier choc musical ?

John Hollenbeck et les musiciens qui l’entourent. Je diffuse sur ma boutique certains de ses disques introuvables en France comme le disque en duo avec Théo Bleckmann (aussi sur le label Winter and Winter), le premier opus du Claudia Quintet avec Drew Gress , Chris Speed ,Ted Reichamn (qui est chez Tzadik) ou Matt Moran ; et enfin un disque du Quartet Lucy avec entre autre John Hollenbeck et Skuli Sverrison.

Quelles sont les formations dans lesquelles vous jouez actuellement ?

En quartet avec : Daniel Humair, Louis Sclavis, Jean-Paul Celea, et Daniel Humair , François Jeanneau, Jean-Philippe Viret. En trio avec : Daniel Humair et Jean-Paul Celea. En duo avec le guitariste Stéphane Guery (Guitariste d’Archie Shepp). En guitare solo et de temps en temps dans le Baby Boom de Daniel Humair.

Projets en cours, futurs ? Prochains concerts, disques ?

Quelques Concerts : le 26/10/06 au Centre Culturel Suisse avec Daniel Humair - en Novembre à Prague en trio avec Daniel Humair - le 25/11/06 au Bleu Triton Festival # 3 à Montreuil en Duo avec Stéphane Guery - le 27/01/07 à Sens avec Humair, Sclavis et Celea - En Fevrier en duo avec Stéphane Guery à Cogolin, etc.

Des nouveaux projets avec allgorythm (label et boutique), de nouveaux disques en préparation...

Propos recueillis par Pierre Villeret

www.jpmuvien.com