Alban Darche Trio

Trickster

Si Alban Darche ne cache pas la filiation de ce trio avec ceux, historique, de Sonny Rollins par exemple, il joue une musique de son temps, pleinement actuelle qui aborde toutes les influences qu’il a absorbées.

Un son très direct (la contrebasse bien boisée, la batterie vraiment sèche), des morceaux courts, un groupe qui rentre vraiment dans la musique, est ce que l’on perçoit d’emblée. Ensuite on apprécie les thèmes présentés, parce qu’ils sont beaux et parce qu’ils jonglent avec beaucoup d’éléments stylistiques. Le risque d’un tel disque est l’ennui, la monotonie naissant d’une trop grande uniformité sonore et cet album, même si il sonne de manière on ne peut plus homogène, ressemble à une synthèse réussie des centres d’intérêt très variés d’Alban Darche, que ce soit en tant qu’interprète-improvisateur ou que compositeur. De plus la touche d’électronique apporte véritablement un plus sans pour autant être trop présente et n’est pas là pour la décoration ou pour rajeunir artificiellement de vieilles choses.

"Trickster" apparaît comme un bon dosage pour un plat consistant sans être lourd et qui sait marier les saveurs sans les noyer.

Pierre Villeret

Trickster (Yolk, 2006)

Alban Darche saxophones
Frédéric Chiffoleau contrebasse
Emmanuel Birault batterie

www.albandarche.com
www.yolkrecords.com