Rudy Van Gelder

Un génie du son.

Les grands disques sont le résultat du travail de musiciens de talent. La prise de son représente également une part importante du produit final. John Coltrane a été un génie musical. Rudy Van Gelder fut un ingénieur du son génial.

En 1953, Blue Note Records est un label qui accueille les enregistrements d’artistes comme Miles Davis, Sonny Rollins,Thelonious Monk ou Milt Jackson. En octobre, l’équipe technique se complète avec l’arrivée de Rudy Van Gelder. Le début de cette collaboration est pour le moins originale et artisanale, puisqu’il réalise ses premiers enregistrements depuis le … salon de ses parents qu’il a transformé en studio d’enregistrement ! Au vues des premiers résultats, Blue Note décide de mettre à sa disposition des moyens à la hauteur de son talent : les studios d’Englewood Cliffs deviennent donc son repaire et par la même occasion un lieu mythique. En effet c’est dans son antre que Rudy Van Gelder façonne le « son Blue Note » avec l’apport essentiel du producteur Alfred Lion.

Pour les amateurs de hard bop et de soul jazz, la période est bénie puisque s’enchaînent à Englewood Cliffs les enregistrements de Lee Morgan, Jackie McLean, Andrew Hill ou Hank Mobley. Mais de manière plus générale, les disques du duo Van Gelder/Lion ont tous été des succès, preuve que la production reste pour une bonne part dans la qualité d’un disque.

Jean Delestrade