Tétras Lyre,
l'acrospire volant

Dans le nord des Ardennes, à la limite de la Belgique, la Compagnie Tétras Lyre est un agitateur de théâtre dans la petite ville de Revin.

Jérôme Thomas, administrateur de l’association, coordonne le nouveau projet qui s’intitule « L’acrospire volant » qui se veut comme une rencontre entre théâtre et improvisation. Pour cela, un travail en parallèle se construit entre Franck Delatour le metteur en scène et le musicien Marc Boutillot, qui travaillent régulièrement ensemble.

« En 2001 pour sa mise en scène du spectacle "Rêve de poule", Franck Delatour a fait appel à moi pour composer, jouer et improviser la musique sur scène. Nous avons retrouvé la même complicité, et rapidement germe l'idée d'un spectacle associant jazz et poésie, entre texte et musique, entre concert et théâtre, bref confronter texte poétique et musique improvisée » explique le clarinettiste qui a fréquenté le Conservatoire National de Reims.

Franck Delatour est à son tour invité sur un des projets du musicien : « Depuis longtemps, Marc rêvait de confronter le texte poétique et la musique improvisée. En 2002, il me propose de m'intégrer dans une formation jazz dans laquelle la voix serait un instrument à part entière. Loin de vouloir réinventer la chanson, Marc envisage une voix essentiellement parlée, donnée par un acteur qui joue et danse son texte. Il envisage aussi une mise en scène dans laquelle les musiciens ne sont pas que des accompagnateurs. Très vite, il me donne à écouter beaucoup de musique de lui et d'autre. Cela me lance sur une piste qui en rencontrant l'univers forestier qui m'est cher donne le texte de l'acrospire volant. C'est à partir de ce texte que Marc compose la musique en laissant la place à l'improvisation et à l'inventivité des musiciens du groupe. »

Le travail mené au sein de ce projet est un réel enrichissement pour Marc Boutillot, dans la mesure où le contexte particulier et les contraintes liées au texte l’entraîne ses compositions vers des territoires nouveaux. « Pour la composition le travail est donc le même que j'effectue habituellement sauf qu'il y a un texte, une histoire, un personnage (une graine d'épilobe) des ambiances, pouvant m'influencer ou pas...Il faut juste penser pour moi qu'il y a un cinquième élément à intégrer réellement dans un quartet de jazz (clarinettes, guitare, contrebasse, batterie). Nous serons donc 5 sur scène, chacun ayant la même place, la même importance... parfois soliste, parfois accompagnateur. »

La voix parlée comme instrument à part entière d’un quintet jazz et l’improvisation comme actrice d’une composition théâtrale : grande question à laquelle Franck Delatour apporte une réponse :

« Certaines parties du texte initial ne seront pas dites car la musique est plus apte à en rendre la charge poétique et parfois, la musique s'effacera parfois laissant la place à l'émotion des mots nus ou du silence. »

Jean Delestrade

Compagnie Le Tétras Lyre
226, Rue Waldeck Rousseau - 08 500 REVIN
tél. 03.24.40.14.75 - site : http://tetraslyre.fr.st