Pûlsar got a brand new jazz !

D’un côté il y a la grande tradition des combos funk qui carburent à l’énergie et au souffle : une puissance de feu rendant quasi impossible la position statique. Nourris au son des docteurs ès groove en la matière que sont James Brown et George Clinton, les musiciens échafaudent des rythmiques de fer et des lignes de cuivres à la fois aiguisées et imparables.

De l’autre côté, il y a d’autres inspirations qui différencient cet ensemble des fanfares purement funk : de Steve Coleman à La Compagnie Lubat. Ou peut-être plus proche, le Lester Bowie Brass Fantasy et l’album que je ne saurais trop vous conseiller The Odyssey of Funk & Popular Music (avec des adaptations Beautiful People de Marylin Manson, Don’t Cry for Me Argentina ou encore un morceau des regrettées Spice Girls).

Pûlsar est également un espace de liberté pour tous ces musiciens qui mènent par ailleurs des carrières bien remplies : aux côtés de Lee Konitz, au sein de formations de la région (La Zombie et ses Bizons, Zenza, Alka), Le Sacre du Tympan…Chacun d’eux vient y apporter ses idées et ses envies, autant pour s’amuser que pour faire mûrir des trouvailles.

Mais bien mal me prendrait de tenter de dresser un portrait de cette formation qui oscille de la fanfare au big band en passant par la fusion car le plus simple est encore de venir les écouter en live…

Jean Delestrade

contact Damien Hennicker : 06 22 86 12 77 / mail