Daniel Erdmann + Francis Le Bras

Reims - Auditorium Caisse d'Épargne Carnot - Jeudi 27 septembre 2007

C'est désormais l'habitude : la programmation des concerts-rencontres se déroule toute l'année dans différents lieux de la ville de Reims. Le principe n'a pas changé et demeure toujours aussi passionnant. Proposer des concerts en version acoustique d'artistes et d'esthétiques pas forcément identifiés, de permettre un dialogue entre le public et les artistes. La vertu désormais prouvée de ces rendez-vous : il est parfois difficile d'appréhender totalement un univers artistique, la parole étant parfois un autre et intéressant vecteur de compréhension. Par les mots, un musicien peut donner la clé de ses notes.

Premier concert de cette programmation régulière, avec le duo du saxophoniste allemand Daniel Erdmann (maintes fois chroniqué sur ce site) et du pianiste Francis Le Bras. Les circonstancielles de temps et de lieu font parfois bien les choses. Voici quelques mois, les deux musiciens font connaissance au détour du Reims Jazz Festival. Ils se découvrent une proximité géographique et musicale. L'un a été initié à l'improvisation et l'harmonie par Michel Grailler et Bernard Maury, se reconnaît dans la musique de Bill Evans, Pharaoh Sanders, ou Abdullah Ibrahim, explore les voies de l'électro et du métissage avec les musiques africaines.

Daniel est lui un saxophoniste allemand installé depuis quelques années dans la région. Dans la lignée de la très dynamique scène berlinoise, il dessine un univers musical entre l'énorme son de Sonny Rollins, la stylistique de Frank Möbus, l'avant-garde d'Herb Robertson.

La rencontre et les premiers échanges s'avèrent fructueux puisque naît un duo et un répertoire. Ce concert à Reims est l'occasion de les découvrir. La première impression est parfois la bonne. Une évidence saute aux yeux : ces deux là sont fait pour s'entendre. Le répertoire se construit autour de compositions des deux musiciens. L'une d'elles s'intitule "Jan Koller" : composée par Daniel Erdmann, elle est dédiée à un footballeur tchèque qu'il a vu jouer et se blesser au cours d'un match. Pour lui apporter son soutien.

Autour de thèmes joués à l'unisson, la musique se déporte lentement. Par un jeu de nuances et de couleurs surprenantes (tant dans leur nature que dans leurs enchaînements chronologiques), les deux musiciens glissent vers des sonorités et des prises de risques free. Francis Le Bras équilibre son jeu dans l'alternance du piano et du fender, Daniel Erdmann ponctue ses chorus d'embardées bruitistes, participant lentement mais sûrement à une perte des repères habituels. Ils ne nous amènent jamais à ce que nous imaginions trouver, le pont tendu vers le point d'arrivée se construit à chacune de nos enjambées. Tout d'abord extrêmement déstabilisante, cette aventure nous prend rapidement, la mise en confiance effectuée nous nous abandonnons complètement. Il ne s'agit pas uniquement d'un simple exercice de déconstruction. Ni même de l'utilisation de motifs éloignés de ceux de départ (comme le fantastique naît du différent, de ce qui est très grand ou très petit). Plutôt d'apparitions progressives, comme je le disais précédemment, de nuances et couleurs qui transforment et décalent les repères.

Ce concert est finalement une expérience très réussie et prenante d'une interprétation du réel. C'est d'ailleurs l'une des questions qui est apparue au cours de l'échange d'après-concert : comment reconnaître, identifier et nommer les sensations qui naissent à l'écoute d'une musique ? Comment savoir que l'interprétation d'une composition correspond aux sensations que veut faire passer le musicien ? Dès lors que ces questions se posent, il semble que l'essentiel est accompli : les émotions sont passées. Et comme les premières impressions sont parfois les bonnes, un message ne peut passer que si les deux musiciens entretiennent une relation de confiance et d'écoute mutuelle. Ces deux musiciens étaient fait pour s'entendre. A nous de les écouter.

Jean Delestrade

Daniel Erdmann saxophone ténor
Francis Le Bras piano & fender rhodes

www.djaz51.com

www.ventsdest.com