OZMA

Strange traffic

Pour ce nouvel album le quintet OZMA continue sur sa lancée et propose ni plus ni moins qu’un développement de l’univers exposé dans leur premier opus Electric Taxi Land. Strange Traffic est peut-être un peu plus riche, plus abouti, mais aussi moins urgent et plus posé, ce qui n’enlève rien à la fraicheur qui nous avait séduit. Le groupe a certainement joué de nombreux concerts entre les deux enregistrements, mais continue de creuser son sillon en conservant le même cadre, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Énergie et efficacité sont au rendez-vous, à travers des groove obsédants, des arrangements soignés et un son de groupe extrêmement cohérent qui servent de piste d’envol à des solistes inspirés. On notera également la présence du vibraphoniste Pascal Schumacher invités sur deux titres, dont les interventions tombent en plein dans le mille et concourent à la réussite globale de ce disque.

Pierre Villeret

Strange trafic (Juste une trace, 2009)

David Florsh saxophones
Matthias Mahler
trombone
Adrien Dennefeld
guitare
Edouard Séro-Guillaume
basse & voix
Stéphane Scharlé
batterie
Invité Pascal Schumacher
vibraphone & marimba

http://ozma.free.fr/