Jean-Marie Ecay
& Eric Le Lann

Play Jobim

Une trompette avec sourdine et une guitare pour l’accompagner. C’est cette formule dépouillée de toute ornementation superflue qu’ont choisie Eric Le Lann et Jean-Marie Ecay pour interpréter les somptueuses et faussement évidentes mélodies d’Antonio Carlos Jobim. Le trompettiste aurait eu l’idée de cet hommage lors de sa participation à l’album Jardin d’Hiver d’Henri Salvador. Comment s’approprier un univers tant de fois visité par tant de musiciens ? Le parti-pris de cet album est d’aller à l’essentiel considérant à juste titre que la musique de jobim recèle bien assez de trésors pour s’en contenter. Écoutez donc ce disque aux premières heures du jour, et vous ne pourrez probablement pas résister à la douce mélancolie ensoleillée qu’il distille, sauf peut-être si vous êtes dénués de toute sensibilité ou si vous cherchez le dernier-cri, la nouveauté à tout pris. En effet, le propos d’Eric Le Lann et de Jean-Marie Ecay, aux jeux ici tellement délicats et retenus n’est évidemment pas de réinventer, d’innover ou de révolutionner quoi que ce soit, mais simplement d’interpréter avec subtilité une musique qui a conquis le monde dès sa naissance.

Pierre Villeret

Play Jobim (Nocturne, 2005)

Eric Le Lann trompette
Jean-Marie Ecay guitare

www.jmecay.com

www.ericlelann.com