Andy Emler MegaOctet

West in Peace

Avec ce nouvel album du MegaOctet, on est de nouveau dans l’univers Emler, fait de rock progressif, de jazz et de musique contemporaine (pour faire court), que l’on retrouve avec plaisir.

On peut considérer "West In Peace" comme une suite de "Dreams in Tune", album dont je pense le plus grand bien (voir chronique), mais certainement pas comme une redite. Ce nouvel opus me semble quelquefois plus grave, plus sombre, l’orchestre donne l’impression d’être une gigantesque machine parfois inquiétante, qui développe son discours avec force et puissance.

Malgré cela, on entend une variété d’atmosphères et de couleurs extrêmement riche, éclairées par les notes de pochette de M. Emler lui-même, dans lesquelles il nous décrypte la genèse de chaque composition, servie par neuf solistes de premier ordre avec une grande cohérence.

À cet égard, François Thuillier est épatant sur "Les Ions Sauvages", Laurent Dehors nous fait entendre de la cornemuse sur les "9 Cent Lunes" (et veuillez me croire : nous sommes ici loin de la simple anecdote), Médéric Collignon est remarquable de sobriété (vraiment), Thomas de Pourquery occupe l’espace de "The Last Suite" avec élégance, Guillaume Orti nous tire les larmes sur "West In Peace" (sans exagération aucune de ma part), et le tout est emmené par la section rythmique exceptionnelle et inséparable de l’univers du compositeur, Éric Échampard, Claude Tchamitchian et François Verly.

Encore une fois, le MegaOctet d’Andy Emler nous offre un disque en tout point enthousiasmant.

Pierre Villeret

West in Peace (Nocturne, 2007)

Médéric Collignon bugle, saxhorn alto & voix
Laurent Dehors saxophone ténor, clarinette basse & cornemuse
Guillaume Orti saxophone alto & contre ténor
Thomas de Pourquery saxophone alto
François Thuillier saxhorn basse & tuba basse
Claude Tchamitchian contrebasse
Éric Échampard batterie
François Verly percussions
Andy Emler piano, composition & direction

www.andyemler.com