Donald Rafael Garrett (1932-1989)

Composition, Nai, Shakuhachi & flûte kaval, chant, violoncelle, Piano, Sheng, clarinette, Sanza, Moursin, Conch, Cumbus Tanbur & Davul Drum.

Donald Rafael Garrett est né le 28 décembre 1932 dans l’Arkansans à Eldorado. Durant son enfance, sa famille s’installa à Chicago et il se rendit quelques années plus tard à la DuSable High School pour y recevoir l’enseignement de Captain Walter Dyett, le mentor de nombreux musiciens. Rafael débute par la clarinette, avant d’étudier également la contrebasse.

Il collabore étroitement avec Muhal Richard Abrams à la fin des années 50 et au début des années 60, lors de la naissance de la fameuse A.A.C.M. (Association for the Advancement of Creative Music). Les premières apparitions enregistrées de Rafael sont sont Introducing Roland Kirk (le premier album de ce dernier) et Look for the red star avec Dewey Redman. En 1965, Rafael s’installe à San Francisco où il fonde "The Sound Circus", avec notamment le batteur Oliver Johnson. Durant cette période, il enregistre quatre album avec John Coltrane : Om, Kulu Se Mama, Selflessness, et Live in Seattle. Quatre disques essentiels de période free de ce dernier.

Rafael est peut-être le seul musicien qui ait enregistré avec John Coltrane et ne soit pas connu pour cela, probablement parce qu'il vivait en Californie, loin de New-York et de son effervescence.

Rafael a joué et enregistré avec la plupart des musiciens majeurs de cette période dont : Archie Shepp, Sonny Rollins, Gene Ammons, Johnny Griffin, Pharoah Sanders, Sonny Simmons, Bobby Hutcherson, Shirley Scott, Sonny Stitt, Joe Henderson, Chris Anderson, Clifford Jordan, Jean-Luc Ponty, Billy Bang et beaucoup d’autres.

En 1971, il débute une collaboration avec Zusaan Kali Fasteau sous le nom “The Sea Ensemble”. En 1972, ils commencent à jouer dans le monde entier, donnent des concerts au Sénégal, Congo, Iltalie, Suisse, Grèce, Belgique et Yougoslavie, autant qu’aux États-Unis. Plus tard ils suivront Archie Shepp en tournée, et durant une année Glenn Spearman et Jay Oliver se joindont au “Sea Ensemble”.

Donald Rafael Garrett nous a quitté le 17 août 1989.

Selon les propres termes de Kali Z. Fasteau, “Rafael Garrett était un artiste brillant en avance sur temps. En plus de sa grande maîtrise de la musique, de sa superbe sonorité sur chacun de ses instruments et de son jeu hautement énergique, il avait une vaste connaissance de certaines pratiques culturelles telles que le Tai-Chi Chuan ou le Boudhisme, par exemple. Nous avons partagé un certain iconoclasme concernant beaucoup d'aspects formels de l'art et de la vie. Rafael, alors qu'il était l'un des meilleurs bassistes be-bop qui soit, avait plaisir à étirer les définitions de la musique à l'extrême, mais avec émotion et sentiment. Notre vie était en harmonie avec nos idéaux… une vie des musiciens ambulants, sautant des frontières de toutes sortes. Nous avons pratiqué quotidiennement 9 heures de musique pendant six années. Nous jouions chez nous ou marchions dans les rues des pays où nous nous trouvions. Ceux qui ont eu la chance de le connaître reconnaîtront sûrement son talent et sa personnalité extraordinaire. Il a généreusement enseigné à beaucoup de musiciens tout qu'il savait ".

Taran Singh
Taran’s Free Jazz & Creative Music Spotlight

Discographie sélective :

Kali Z. Fasteau & Rafael Garrett: Memoires of a Dream (Flying Note,2000)
Kali Z. Fasteau & Rafael Garrett: After Nature (Red Records, ?)
Kali Z. Fasteau & Rafael Garrett: Manzara, (Red Records, ?)
Kali Z. Fasteau & Rafael Garrett: We Move Together (ESP-Disk, 1974)
Archie Shepp, Live In San Francisco (Impulse,1966)
John Coltrane, Kulu Se Mama (Impulse, 1965)
John Coltrane: First Meditations (Impulse, 1965)
John Coltrane: Live in Seattle (Impulse, 1965)
John Coltrane: OM (Impulse, 1965)

www.bardoworks.it/rafael.html

www.kalimuse.com

tfjh.blogspot.com

english here