Wollny/Kruse/Schaefer

Call it [em]

J’ai écouté pour la première fois le batteur berlinois Eric Schaefer au sein du trio Johnny La Marama, lors du dernier Reims Jazz Festival en novembre 2004. En compagnie du guitariste Kale Kalima et du bassiste Chris Dahlgren, Eric Schaefer jouait une musique, disons… consistante, aux improvisations collectives débridées, parfois carrément rock’n’roll.

Avec ce disque, j’ai presque l’impression d’écouter un autre batteur. Aux côtés du pianiste Michael Wollny et de la contrebassiste Eva Kruse, Eric Schaefer, joue une musique d’une grande finesse, toute de recueillement. Le répertoire est démocratiquement constitué de pièces de chacun des membres du trio et d’improvisations collectives, ce qui nous permet de découvrir différents univers assemblés par le traitement d’ensemble. Si Eva Kruse propose notamment les thèmes « The Mean Spider » et « Thursday is the last day », marqué par un groove qui n’est pas sans évoquer son compatriote et aîné Franck Möbus avec Der Röte Bereich, Michael Wollny, nous offre des moments de silence d’écoute des sons (« Bells »), et Eric Schaefer, quant à lui signe, parmi d’autres titres, une très belle ballade minimaliste « Ictus », bien loin du rock’n’roll... Pour résumer, ce disque nous permet de découvrir trois membres parmi les plus actifs de la jeune génération du jazz allemand, avec lequel nous n’avons malheureusement que trop peu de contact.

Pierre Villeret

Michael Wollny piano
Eva Kruse contrebasse
Eric Schaefer batterie

www.myspace.com/michaelwollny

evakruse.de

www.myspace.com/ericschaeferdrums

www.actmusic.com