Les Ardennes :

Son orgue de la Basilique de Charleville-Mézières, son collectif d'intermittents...

Le statut d’intermittent est remis en question : les mouvements et manifestations se succèdent, les artistes et techniciens espérant que les politiques et partenaires sociaux entendent leurs revendications.

Depuis près de 7 mois, un collectif se mobilise pour que cette situation se normalise à la longue par manque de combattants. En regroupant des musiciens, techniciens, gens du théâtre et autres, le collectif 08 est représentatif du secteur de l’intermittence dans les Ardennes. Les premières réunions réunissaient une trentaine de personnes : ils sont aujourd’hui plus de 60 à participer aux réunions d’informations et aux actions menées, des liens se créant également avec des intermittents de la Marne, de l’Aube ou de la Haute-Marne.

Le collectif 08 prend le problème en question par un biais différent : ils ont multiplié les rencontres avec les acteurs du secteur en région Champagne-Ardenne (DRAC, ORCCA, le Préfet, conseillers généraux, associations des maires de communes…) pour présenter leurs légitimes inquiétudes. Mais il leur semble réellement nécessaire d’effectuer un travail quasi pédagogique auprès des élus et du public.

C’est pourquoi sera organisé le 17 mai au Théâtre de Charleville-Mézières une soirée animations-débats ouverte gratuitement à tous dont l’intitulé sera « Les artistes font leur spectacle », au cours de laquelle sera présenté le savoir-faire des artistes régionaux.

Au programme des animations avec notamment des concerts (fanfare Pûlsar Human Brass, Gavroche, MDLZ et Jean-Louis Pommier), mais aussi des performances d’acteurs…

Entre les animations, des débats sont bien sûr à l’ordre du jour. Les thèmes annoncés (nombreux mais nécessaires) sont les suivants

- L'artiste, le technicien, leurs statuts, leurs travaux, leurs démarches !
- Le travail de l'artiste, en dehors de la scène, doit-il être rémunéré par l'UNEDIC ?
- Le marché de l'emploi, l'antenne Culture-spectacle de l'A.N.P.E. !
- Les négociations concernant la réforme des annexes VIII et X !
- Le rôle des partenaires sociaux, syndicats et leur représentation !
- Qui doit négocier !
- L'Etat ne se désengage-t-il pas de ses responsabilités !
- Ne doit-on penser Culture qu'en termes financiers !
- La baisse du budget de la Culture !
- la baisse, voire la suppression des subventions liées aux festivals régionaux !
- les comités d' "experts" de la D.R.A.C.
- Les politiques culturelles régionales et locales !
- L'emploi d'artistes professionnels lors de stages de formations à destination des jeunes
- Les aides et formations aux organisateurs occasionnels de spectacles !
- la lutte contre le travail clandestin !
- ...

Ce débat sera co-animé par les artistes et techniciens régionaux, les élus (maires, députés, sénateurs...) de la région, les responsables de centres culturels, les représentant de la D.R.A.C. , de l'O.R.C.C.A., du ministère de la Culture, de l'A.N.P.E, antenne culture-spectacle de Reims, les responsables nationaux des syndicats S.F.A , S.N.A.P.A.T -C.F.D.T. et FESAC ... et du public bien sûr sans qui les artistes n'existeraient pas !

Jean Delestrade