Inauguration du Jazz Club de Dunkerque

Samedi 20 janvier 2007

Ce fut une grande soirée pour Françoise Devienne, la directrice du Jazz Club de Dunkerque et toute son équipe. Fièrement accompagnée par son Président Pascal Anquetil (le seul, l’unique, que le monde entier nous envie !) elle s’assurait que tout le monde était bien en place pour la phase officielle de l’inauguration dans les locaux du Pôle Marine. Puis, à tout seigneur tout honneur, Pascal Anquetil a lancé la soirée suivi par le maire de Dunkerque qui a gentiment égratigné Françoise Devienne dans sa brillante intervention. On sentait bien à la fois une certaine tendresse, la reconnaissance du travail effectué et le respect un peu agacé pour cette incroyable ténacité. Car ce nouveau lieu est le fruit d’un véritable harcèlement pour réussir à quitter les anciens locaux ne répondant plus aux normes de sécurité.

Ce grand bâtiment qu’est le Pôle Marine héberge également de nombreux commerces et un complexe de cinéma. C’est d’ailleurs grâce au cinéma que le jazz club a eu cette opportunité car le projet initial était trop ambitieux laissant 2 salles inoccupées. Après de long mois de travaux, c’est un lieu magnifique que nous avons pu visiter après les discours. On accède à la salle par un sas puis un couloir décoré de photos des musiciens des saisons précédentes.

Le public (près de 200 personnes) est réparti sur trois niveaux, une belle scène équipée (il y a aussi un piano qui ne jouera pas ce soir là) brille sous les feux des projecteurs, un bar (une belle carte de bières, Nord oblige) trône sur le côté. Tout est confortable, les sièges comme l’acoustique. Le club bénéficie de loges et de locaux administratifs et les bénévoles n’ont enfin plus besoin de tout démonter après chaque concert comme ils le faisaient auparavant. Ils sont ici chez eux comme les musiciens qui sont toujours merveilleusement accueillis. Pour ce lancement officiel c’était le guitariste Louis Winsberg avec son groupe Jaleo "Le Bal des Suds" qui étaient à l’affiche (vous pourrez retrouver cette formation lors des prochaines Flâneries Musicales le Lundi 25 juin). La première partie était assurée par le duo de guitares Grégory Leroy / Mohamed Derouich qui avait bénéficié d’une master-class avec Louis Winsberg.

Le guitariste Olivier Louvel remplaçait pour l’occasion avec beaucoup de talent Jean-Christophe Maillard (Saz). Entre le jazz, le flamenco et la musique indienne, mais aussi entre le chant, la musique et la danse, Jaleo offre un spectacle total où l’on ressent la générosité et le plaisir de jouer. L’esprit de groupe, leur connivence est vraiment palpable. Ils font la route ensemble depuis quelques années déjà avec toujours autant de bonheur et savent le transmettre au public. La salle était archi-comble, bien sûr, et de nombreux spectateurs se sont vu refusé l’entrée de cette troisième soirée car à Dunkerque les groupes jouent trois soirs de suite et interviennent en plus auprès d’élèves d’écoles, de collèges et de musiciens des environs. Magnifique succès pour cette première !

Si par hasard vous avez l’occasion de passer par cette ville ne manquez pas de leur rendre visite au Pôle Marine. Longue vie au Jazz Club !

Gilles Gautier

www.jazzdunkerque.fr