Joyeux anniversaire !

Pour les cinq ans du label Yolk, un de ses fondateurs, le contrebassite Sébastien Boisseau, nous en fait un bref historique.

Il y a 5 ans nous décidions avec Alban Darche et Jean-Louis Pommier de ne plus subir les refus de tous les labels que nous contactions pour sortir nos projets, et prenions alors la décision de garder notre énergie, de mettre en commun nos carnets d'adresses et nos relations pour construire YOLK. Pourquoi YOLK au fait?

YOLK ça veut dire jaune d'oeuf en anglais, et le jaune est la seule couleur qu'Alban, qui est daltonien, peut voir. Donc on a remonté nos manches, fait imprimer les premiers disques sur des planches cartonnées que l'on pliait et collait nous même. Tout était fait maison de manière plutôt artisanale et dans la bonne humeur. Nos carrières personnelles se développant, le temps passé sur les routes et sur les scènes devenant heureusement de plus en plus long, les petites pochettes carton (il en reste encore, avis aux collectionneurs !!!) se sont transformées en digipacks. Plus qu'un Label avec une véritable démarche de producteur, YOLK a été conçu par des musiciens et pour des musiciens. Nous avons choisi un axe fort : le son et le travail de groupe. Et non, ce n'est pas chez YOLK que vous trouverez des disques de solistes invitant des musiciens pour une séance de studio, désolé !

YOLK ne produit pas réellement (pas encore) les disques de son catalogue. Nous sommes plutôt une fédération d'auto-production. Nous offrons une image, une charte graphique repérable et repérée d'ailleurs, une visibilité, un accès à la distribution et un travail de promotion / communication. Voilà en gros les services du Label. Ce qui veut dire que ce sont les artistes qui financent leurs projets et payent quasiment toutes les étapes de la réalisation. YOLK assure le relais administratif, la gestion du stock et le développement commercial des produits. Nous essayons de soulager les artistes sur des domaines qui ne relèvent pas de leurs compétences.

C'est vrai que le disque a déclenché cette association, mais très vite nous avons ressenti le besoin de développer un autre outil. Le trompettiste nantais Geoffroy Tamisier et le batteur Nicolas Larmignat installé à Tours faisaient partie de notre proche famille musicale et partageaient notre vision du métier. De trois nous sommes donc passés à cinq et le label s'est mis au service du collectif YOLK.

Travailler en collectif correspond à une volonté d'avancer ensemble sur une façon de faire de la musique. Chacun garde évidemment son indépendance, son originalité, sa personnalité, mais tous nous contribuons au développement d'un outil que l'on espère idéal, complet, évolutif, au service de nos besoins. Cet outil nous donne du poids, une représentativité autant au près des institutions ou des professionnels du spectacle qu'au près du public. Le public, nous essayons de nous en approcher le plus possible, depuis le début. Nous menons des actions de sensibilisation à destination des jeunes publics, certains artistes écrivent pour des amateurs, des harmonies, des ateliers d'écoles de musique.

Cinq années sont donc passées depuis cette idée folle. Le label grandit avec plus de vingt références aujourd'hui avec environ 70 artistes enregistrés dont Kenny Wheeler, Tim Berne, Baptiste Trotignon, tous les projets en leader des membres du collectif. Les disques sont très bien accueillis par la presse et par le public, Jean Depagne, graphiste hors pair, nous a dessiné des habits tout neufs, sur mesure, et nous montons actuellement une société de distribution et d'édition de partitions (mais si, mais si!). Bah oui, après tout pourquoi ne pas chercher nous même une autre façon de diffuser notre musique. Le jazz est bien vivant, il s'invente, il sonne, il s'écrit, alors donnons le à entendre, à lire, à jouer, à vivre...

Ronan Le Pennec, notre perle de Bretagne, assure toute la logistique et l'administration de nos affaires avec brio depuis un an tout juste. Thierry Mallevaes tient le cap de l'association en bon président, et Maëlle Jade se prépare à embarquer à bord de la société YOLK MUSIC. En fait YOLK c'est un peu un label équitable, avec de la musique qui va directement du petit producteur au consommateur à un prix très raisonnable. D'ailleurs vous savez quoi? Les disques YOLK sont à 10 EUR à partir de maintenant... 5 EUR pour l'artiste, 5 EUR pour le label... on peut pas plus équitable! (Allo Max... il reste de la place sur la pochette...)

Côté actualité : Crlustraude est en train de prouver brillamment qu'il vaut mieux les écouter que de prononcer le nom de leur groupe, Le Gros Cube débarque avec son premier album, Triade réédite son tout premier disque dans une version cousue main pour le Japon avant de sortir le troisième opus du groupe. Un site tout beau, tout neuf, plus complet arrive dans quelques jours, vous pourrez acheter en ligne avec le paiement sécurisé et découvrir des tas d'infos...

Un nouveau Qüntêt est sur le feu, Geoffroy Tamisier nous prépare une surprise et nous entrons dans de nouveaux bureaux. Alors, venez voir...

Sébastien Boisseau

www.yolkrecords.com

www.myspace.com/labelyolk