Pat Metheny "Orchestrion Tour"

Lundi 1er février, La Comète, Châlons en Champagne, 20h30.

Pat Metheny a réalisé un rêve d’enfant. A huit ans, devant le piano mécanique de son grand-père, il imaginait un orchestre d’automates fonctionnant sur le même principe. A cinquante-cinq ans après avoir définitivement bouleversé le monde du jazz et de la guitare, ce, dès ses débuts au milieu des années soixante-dix, il se retrouve à la tête d’un tel orchestre… qu’il dirige et avec lequel il joue… Difficile de décrire l’installation qui se présente à nos yeux : un mur de trois étages sur lequel sont posés des éléments de batterie, guitare, basse, tous actionnés mécaniquement, mais également des orgues constitués de bouteilles d’eau, des vibraphones à pistons, etc.

Soyons honnête, je suis pour ma part un fan de longue date de Pat Metheny et l’idée d’assister à un de ses concerts, quel qu’il soit, m’enthousiasmera toujours. Malgré cela, après la surprise et l’interrogation, je dois reconnaître avoir ressenti un certain ennui pendant une bonne partie de la prestation du maestro. Pour résumer, l’univers est celui du Pat Metheny Group, mais sans groupe. Le guitariste est bien sûr brillantissime (le style, le son, cela fait tellement d’années qu’on les a dans l’oreille) et c’est un réel bonheur de l’écouter « live », juste devant nous, mais on a le sentiment que le concert se résume par moment à un soliste jouant sur un accompagnement enregistré, même si ce n’est, bien sûr, pas du tout le cas. Mais si interaction il y a, elle n’est à aucun moment perceptible.

En revanche, la soirée a débuté par une petite demi-heure de guitares (il en a plusieurs…) solo. Personne d’autre ne joue comme ça. Ce fut superbe, magique, inimitable et je crois que nous sommes nombreux à avoir souhaité que cette introduction ne s’arrête pas là…

Pierre Villeret

www.patmetheny.com

www.la-comete.fr