Jacky Terrasson Solo

Châlons-en-Champagne , La Comête, mardi 22 janvier.

L’excellent Steinway de la Comête, un concert entièrement acoustique : à première vue toutes les conditions sont réunies pour que le concert de Jacky Terrasson se passe pour le mieux. Pendant plus d’une heure, le pianiste a poursuivi les développements que lui offrait son imagination autour de vieux standards tels Smoke gets in your eyes, Somewhere over the raimbow, Just a gigolo, mais aussi de compositions personnelles que l’on avait rencontrées au cours de ses précédents disques, jouant de motifs improvisés (?) qui jalonnent et ponctuent son discours, s’attardant sur les sons produits sous ses doigts, les délaissant puis y revenant revenant sans cesse.

L’instrument sonne successivement comme une véritable machine de guerre, une boîte à musique égrenant une belle mélodie, un big band ou un groupe de rock, même si la dimension orchestrale laisse souvent la place à la simple expression du soliste. Nous avons pu assister à ce que la virtuosité peut donner de meilleur : l’imagination au pouvoir, une expression dont les limites sont repoussées. Tout cela fût très beau.

Pierre Villeret

jackyterrasson.com
www.myspace.com/jackyterrasson
www.la-comete.fr