KALI Z. FASTEAU

Saxophones alto & soprano, flutes Nai & Shakuhachi, voix, piano, synthetiseur, violoncelle, sanza, mizmars, moursin, batterie.

“La bonne musique est source de plaisir, d’inspiration, d’énergie et de bonne santé. Tous les musiciens le savent, créer de la musique apporte du bien-être. Dans les sociétés traditionnelles, chacun appréciait les bienfaîts de la fusion de l’esprit et de l’énergie de la musique, du chant et de la danse. Je crois que chacun est capable de dédier une part de son temps à vivre avec les sons…” - Kali Z. Fasteau

Kali Z. Fasteau vient d’une famille de musicians, elle-même joue du piano, du violoncelle de la flûte et chante depuis son enfance à Paris et New-York. Après des etudes universitaires en jazz et musiques traditionnelles, elle a voyagé pendant 14 ans, (en Inde (1981-83), Turquie (1976-77), Népal, Maroc, Sénégal, Congo, Italie, France, Danemark, Belgique, Suisse, Yougoslavie, Allemagne, Grèce, Haïti et États-Unis), jouant dans de nombreux festivals, pour la radio, la télévision, et pour des musiques de film. Ses enregistrements et concerts lui ont permis de rencontrer de nombreuses personnalités dont : Donald Rafael Garrett, William Parker, Archie Shepp, Rashied Ali, Kidd Jordan, Joe McPhee, Beaver Harris, Hamid Drake, Oliver Lake, Joseph Jarman, Warren Smith, Bobby Few, Noah Howard, Andrew Cyrille, Sabir Mateen, et beaucoup d’autres. Kali Z. a dirigé ses propres formations au Town’s Hall, Lincoln Center, Guggenheim Museum, à New-York, au Musée d’Art Moderne de Paris, au Museum Theatre de Chennai à Madras en Inde, au Musée National d’Haiti… et dans des centaines d’autres lieux de par le monde.

Cette artiste a une sensibilité qui est le résultat des nombreuses influences musicales qu’elle a reçu lors de ses voyages, avec une part évidente de jazz. Écoutez sa musique et vous comprendrez. Le fait qu’elle joue d’autant d’instruments avec une égale virtuosité est effarant. L’entendre jouer du saxophone sur un morceau, de la batterie sur le suivant, pour finir par le violoncelle est une experience passionante. De plus les formations qui l’accompagnent sont différentes d’un titre à l’autre.

Le premier disque de Kali Z., “We Move together”, fût enregistré en 1974 pour ESPdisk Records, avec son mari Donald Rafael Garrett. Le duo s’appelait “The Sea Ensemble”. Les huit albums sur son propre label, Flying Note, sont magnifiques, avec une mention spéciale pour “Memoirs of a dream”. Ce double album du Sea Ensemble est constitué de prise studio de 1975 et d’un concert de 1977. Avec ce disque, on a le privilège d’écouter deux merveilleux musiciens jouant d’une multitude d’instruments et particulièrement le magnifique son de la contrebasse de Rafael Garret.

Taran Singh

Discographie sélective :

Kali Z. Fasteau: MAKING WAVES;  Flying Note Records CD 9010 *New Release !
Kali Z. Fasteau: ONENESS; Flying Note Records CD 9009  
Kali Z. Fasteau: VIVID; Flying Note Records CD 9007
Kali Z. Fasteau: COMRADERIE; Flying Note Records CD 9006
Kali Z. Fasteau: SENSUAL HEARING; Flying Note Records CD 9005
Kali Z. Fasteau: EXPATRIATE KIN; CIMP #140
Kali Z. Fasteau: PROPHECY: The Whale & the Elephant Trade Notes on the State of the World; Flying Note CD 9003
Kali Z. Fasteau: WORLDS BEYOND WORDS; Flying Note Records CD 9001
Kali Z. Fasteau: AFFINITY; Flying Note Records 6003
Kali Z. Fasteau: BEYOND WORDS; Flying Note Records 7003
Kali Z. Fasteau: BLISS; Flying Note Records 6001
Kali Z. Fasteau & Rafael Garrett: MEMOIRS OF A DREAM; Flying Note Double CD 9008
Kali Z. Fasteau & Rafael Garrett: AFTER NATURE; Red Records
Kali Z. Fasteau & Rafael Garrett: MANZARA; Red Records
Kali Z. Fasteau & Rafael Garrett: WE MOVE TOGETHER; ESP-Disk

tfjh.blogspot.com

www.myspace.com/kalizfasteau

english here