Jean-Philippe Viret trio

Charleville-Mézières, Auditorium de L'ENMD, le 20 janvier 2004.

Le trio composé du contrebassiste Jean-Philippe Viret, le pianiste Edouard Ferlet et Antoine Banville à la batterie a acquis au fil des sessions en club et des albums une certaine notoriété qui en fait un des trios français piano/contrebasse/batterie (formule phare) les plus intéressants.Confirmation à l’auditorium de L’ENMD Charleville-Mézières.

Au-delà de l’absence de mise en avant d’un soliste, ce trio est d’une étonnante modernité dans le langage qu’il développe. Autour des compositions « Valse à Satan » ou « Les Instants chez Viret », la complicité dessine lentement un univers sensible et humain. Les interactions des regards et dans le jeu apparaissent avec une telle évidence que la technique passe au second plan. Pour laisser transpirer un discours poétique et littéraire, une musique introspective qui prend le spectateur par la main pour lui faire revivre des instants d’une vie trop vite vécus ou oubliés.

Jean Delestrade

www.viret.com