John Schröder Quartet

Sir Lemuel's Dance

Reims accueille régulièrement depuis plusieurs années certains des artistes importants de la scène berlinoise. Les rémois ont donc pu découvrir et entendre John Schröder à deux reprises. Mais était-ce le pianiste leader de son propre quartet ou bien le batteur du trio de Carsten Daerr ? En effet, c'est un musicien étonnant puisque multi-instrumentiste de talent (pianiste, guitariste et batteur) sans que l'on sache vraiment quel est son instrument de prédilection. Un musicien qui n'est pas le premier batteur venu quand il a participé au trio Der Röte Bereich de Frank Möbus ! C'est effectivement un type épatant qui a joué dès le plus jeune âge (16 ans) avec quelques grands comme Chet Baker, Randy Brecker, Joe Lovano, Enrico Rava... Mais le statut de musicien atypique et génial a ses limites que John Schröder dépasse allègrement.

Cette fois ci, il a décidé de se consacrer pleinement au piano pour cet album Sir Lemuel's Dance paru en octobre 2008 chez Pirouet Records (distribué en France par Abeille Musique) et s'est entouré de musiciens enthousiasmants : le saxophoniste Christian Weidner, le contrebassiste Oliver Potratz (entendu aux côtés du pianiste Carsten Daerr ou du guitariste Kalle Kallima) et le batteur Oliver Steidle (successeur de John Schröder dans Der Röte Bereich).

Le mérite de ces trois artistes est grand tant l'écoute de ce disque laisse imaginer le challenge qu'il a dû représenter. John Schröder est un virtuose, mais être virtuose n'est pas une fin en soit ou plutôt si. Je parlais de challenge, et bien il se trouve juste ici : les compositions du pianiste sont d'une grande complexité rythmique et harmonique mais pourtant le jeu des quatre musiciens transpire d'une grande liberté instinctive. L'interaction surprenante qui régie ce disque est bluffante au regard de la taille de l'exercice de style proposé.

Jean Delestrade

Sir Lemuel's Dance (Pirouet / Abeille Musique)

John Schröder piano & composition
Christian Weidner saxophone alto
Oliver Portratz contrebasse
Oliver Steidle batterie

http://john-schroeder.de