Alexis Thérain

temps.mosaïque

Ces dernières années on a pu entendre le guitariste Alexis Thérain dans plusieurs formations et je l’ai pour ma part écouté pour la première fois avec le second ONJ de Claude Barthélémy, puis avec le quartet Idiomatik, également dans le trio de Geoffroy Tamisier et récemment avec l’X’tet de Bruno Regnier, dans lequel il fait merveille.

On sent qu’il s’agit d’un musicien qui, parallèlement à une virtuosité saisissante, a pris le temps de se construire un univers personnel, riche et immédiatement identifiable, quelque soit le contexte dans lequel il apparaît, ce qui n’est pas une chose aisée.

Il nous livre ici un disque de guitare solo, exercice difficile et risqué. La liberté qu'apporte une telle formule n'est pas sans risque : se laisser à aller au ‘’tour de force’’ gratuit et celui de lasser l’auditeur par monotonie, manque de dynamique. On est ici loin de cela : sa virtuosité fait sauter les barrières et sert toujours son propos, lui permet de nous emmener dans des espaces riches, à rester captivant, en donnant des élans pour les briser ensuite, exposer ses idées le plus librement possible et surtout à les développer, avec une superbe palette de couleurs, sans jamais perdre le fil de son discours.

De plus, le son est magnifique, que ce soit la guitare acoustique ou électrique. On pense évidemment à Pat Metheny, mais aussi à Ralph Towner (la qualité sonore n’a d’ailleurs, à mon humble avis, rien à envier aux productions ECM...), avec lesquels il partage très certainement une grande connaissance de la guitare classique et de musiques traditionnelles, du folk, ce qui imprègne cet album.

Pour finir, temps.mosaïques est également un bel objet dont le contenu est à la hauteur et à l’image de son apparence graphique : très épuré, allant à l’essentiel. Encore un perle du catalogue Yolk…

Pierre Villeret

www.yolkrecords.com