Jam sessions

Pop Art Café, mercredi 7 décembre 2005. Le premier mercredi de chaque mois, le Pop Art Café et [djaz]51 organisent des Jam sessions. Autour d'un musicien invitant, la scène est ouverte...

Le Pop Art Café est un bar d'angle tout au bout d'une longue rue. Et lorsque j'en pousse la porte, mes lunettes s'embuent en une seconde. J'en tire deux conclusions immédiates, il fait chaud et lorsque j'aurais essuyé mes lunettes au revers de ma chemise, je vais découvrir pas mal de monde, assis dans les fauteuils disparates, et des musiciens au comptoir devisant de l'opportunité de débuter la session par un thème de Monk ou de Shorter. Pas faux.

Je m'installe, retrouvant les membres de l'association et quelques amis. C'est Mathias Neiss - batteur et percussionniste - qui mène la danse. Danse qui débute de façon un peu particulière avec une formule batterie / piano / bugle / alto.

Les choses se font, Drew le saxophoniste pointe le bout de son nez, les pianistes se succèdent et on voit réapparaître des visages disparus depuis des années. Un bassiste appelé d'urgence débarque finalement. Les standards se succèdent.

Quelqu'un se lève, un trombone à la main. Il demande aux musiciens si il peut participer, comme ça pour voir. Dès la première note, les conversations s'interrompent, les regards se tournent. Les musiciens derrière lui haussent leur niveau, et les standards prennent un tout autre jour. Christophe, saxophoniste, se penche à mon oreille : "Tu le connais ce tromboniste ?". Il s'agit de Geoffroy de Masure venu nous rendre visite puisqu'il habite dans l'Aisne...

C'est le propre des sessions : ne jamais savoir avec qui on va jouer et s'enrichir au contact des musiciens...

Jean Delestrade

Pop Art Café
103, avenue de Neufchâtel - Reims