Baptiste Trotignon Trio

Châlons-en-Champagne, Théâtre du Muselet, le 5 décembre 2003.

Un concert de jazz, c’est une épreuve de vérité. On se frotte à la musique pour savoir si elle résiste. Si elle s’accorde à nos mouvements. On prolonge les plaisirs. On les renouvelle aussi… Baptiste Trotignon était de retour en Champagne. Nous l’avions entendu en solo, à Reims, sous l’été caniculaire, en trio, à Charleville, au printemps. Le lauréat du concours Martial Solal confia tout d’abord au Steinway quelques compositions de son opus en solo dont l’introspectif « The dream is gone ». Puis il fut rejoint par Clovis Nicolas à la basse et par Tony Rabeson à la batterie. Le trio régulier, cohérent, équilatéral déroula un tapis sonore envoûtant. Le trio revisita et raviva des standards tels « Have you met miss Jones ? », chassant sur les arpents billevansiens, ou « Olds Folks » fréquemment interprété sur scène par Keith Jarret. Il fallait donc oser. Mais Baptiste Trotignon maîtrise parfaitement cet art du trio dont Brad Meldhau, cet autre aîné de peu, a fait ses choux gras. Tiens il y eut justement une song tout à fait dans le ton Meldhau, décor musical de romance filmée…

Il y avait toujours et encore cette discrétion touchante qui consent à déshabiller le cœur, cette passion retenue qui suinte par endroit, ces allers et retour entre le don de soi et la pudeur. Trotignon, pétrisseur de matière sonore, une fois n’est pas coutume, offrit ses notes réduites à l’essentiel, les parfaites mélodies de ses compositions que le public est surpris de connaître sans les avoir jamais entendues. La douceur d’ « Estate » de Carlos Jobim avait de quoi ravir entièrement les cœurs, soutenue par un Tony Rabeson jamais pris en défaut de finesse et d’inventivité et d’un Clovis Nicolas au meilleur de sa forme. Trotignon, sans chercher à séduire, emporta l’adhésion d’un public châlonnais battant le rappel. Quand Trotignon interpréta « Love me tender » en solo et pour prendre congé, nous étions tous émus par ce crooner discret mais lyrique.

Frédéric Chef

www.baptistetrotignon.com
www.myspace.com/baptistetrotignon